header
 
separateur

 

 

 

L’arrêt cardiaque inattendu concerne chaque année 10 000 personnes en Belgique. Le taux de survie des victimes reste, en dépit des progrès scientifiques, extrêmement bas.

En cas d’arrêt cardiaque, avec l’appel des secours (112), les deux seules interventions dont l’efficacité ne fait plus le moindre doute sont la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) effectuée immédiatement après l’arrêt cardiaque et l’usage du défibrillateur externe automatisé (DEA). Ces deux interventions peuvent facilement être accomplies par tout le monde.

Il est dès lors envisageable d’enseigner à l’ensemble de la population comment réaliser des compressions thoraciques correctes et de l’informer du rôle essentiel et de la facilité d’utilisation des DEA. Cet enseignement de base de la RCP à grande échelle est la raison d’être du projet Minipop.

Le cadre scolaire a semblé optimal pour toucher le plus grand nombre de personnes. Le prix élevé des mannequins d’entraînement à la réanimation et la volonté de n’imposer aucune participation financière aux établissements scolaires nous ont incités à créer un outil pédagogique simple : la Minipop. Une étude comparant l’efficacité d’un enseignement avec celle-ci par rapport à un enseignement sur mannequins classiques a validé son efficacité.

Un premier modèle a été produit et utilisé dans des écoles de la région anversoise (8000 exemplaires) et bruxelloise (3000) en 2010 et 2011. Il était accompagné d’un DVD avec un film explicatif. Le nouveau modèle de Minipop est utilisé depuis 2013.

Ce site internet a été conçu pour faciliter la participation au projet. Il nous permet de présenter un film dynamique sur la RCP de masse destiné aux écoles, des informations générales sur l’arrêt cardiaque, la réanimation cardiopulmonaire (selon les recommandations des Conseils Européen et Belge de Réanimation -ERC/BRC), la défibrillation et toutes les informations nécessaires pour participer au projet Minipop.

L’objectif est d’arriver à court terme à ce que les victimes d’arrêt cardiaque en présence de témoins aient plus de chances de bénéficier immédiatement de compressions thoraciques. Cela permettra de sauver de nombreuses vies, comme c’est déjà le cas dans des pays ou régions où la proportion de la population formée au massage cardiaque de base est beaucoup plus importante.

En vous invitant à nous contacter pour participer au projet ou pour d’autres informations, je vous transmets mes meilleures salutations.

 

 

Professeur Pierre Mols,

Président de l'a.s.b.l. «Les amis du S.A.M.U.»

Chef du Service des Urgences et du SMUR, CHU Saint Pierre

 


Haut de page

Copyright © minipop.be

separateur

p

partenaire

separateur
FR / NL